La France Créative s’exprime pour le 2nd tour de la présidentielle #cinema #audiovisuel

4 mai, 2017

Le 23 avril, les Français ont tranché: le second tour de l’élection présidentielle opposera le candidat d’En Marche, Emmanuel Macron à Marine Le Pen, candidate du Front National.

France Créative poursuit son tour d’horizon des réactions du monde de la culture et de la création, en s’attardant cette fois sur les prises de position récentes des acteurs du cinéma et de l’audiovisuel :

– Alain Terzian, président de l’académie des César et de l’Union des producteurs de films, dans Le Parisien : « Je vais voter pour Emmanuel Macron parce qu’il a complètement nettoyé le paysage politique. Depuis des décennies, les deux grands partis en place, le PS et LR, échouent ; je ne vois pas pourquoi ils se représenteraient impunément à chaque fois. Ce « ni droite ni gauche » de Macron me plaît. Et puis, surtout, c’est un homme de culture. Quelqu’un de lettré. »

– Dans une tribune intitulée « Nos Valeurs »,  Jacques Fansten, président de la SACD, et Pascal Rogard, directeur général, rappellent les valeurs qui animent leur action et leur organisation : liberté d’expression, liberté de créer, partage et dialogue des cultures, éducation artistique, démocratisation culturelle…

– Une centaine de cinéastes dont Costa-Gavras, Bertrand Tavernier, Cédric Klapisch, Jacques Audiard ou encore Pascale Ferran ont signé une tribune intitulée « Cinéastes, nous nous engageons contre le FN et son idéologie mortifère qui menacent les arts et la France » publiée en ligne le 2 mai sur le Huffpost.

– Le conseil de l’Académie des Lumières a pour sa part souhaité exprimer son attachement aux valeurs de liberté et d’ouverture de la France : « Le cinéma français bénéficie d’une large audience et jouit d’un grand prestige national et international parce qu’il est ouvert à des artistes de tous horizons et de toutes origines qui peuvent développer leur talent en toute indépendance. », explique-t-il dans un communiqué.

– L’ARP, Société civile des auteurs, réalisateurs et producteurs indépendant présidé par de grands noms du cinéma français comme Claude Lelouch, Michel Hazanavicius ou Julie Bertuccelli a également tenu à se positionner dans le cadre de ce second tour dans un communiqué du 2 mai intitulé « Ni brun, ni blanc, Macron. »

– Luc Besson, réalisateur, a pris la plume pour appeler à voter : “Montrons au reste du monde ce que cela veut vraiment dire d’être Français : un peuple ouvert, courageux et fraternel” (…) Le monde nous regarde. L’histoire nous attend. Aux urnes citoyens”.

– Dany Boon, acteur, s’est exprimé à travers Facebook: “Prouvons au monde entier et à nous-mêmes que nous sommes toujours le pays de la liberté, de l’égalité et surtout de la fraternité. Votons Emmanuel Macron!”

– Philippe Torreton, acteur, a choisi de manifester son mécontentement dans une tribune publiée sur le site de L’Obs. Intitulée « Voilà c’est fait, on a perdu», cette lettre ouverte s’adresse à Jean-Luc Mélenchon et Benoît Hamon : «Si la gauche avait été unie, la soirée de dimanche 23 avril n’aurait pas permis de montrer ce visage crispé de La France insoumise car, unie, la gauche aurait battu le Front national.» dit-il.

– Elie Chouraqui, acteur, dans Le Parisien « Je voterai (…) Macron, Macron, Macron qui devra réussir à tout prix à apaiser notre pays et faire reculer le vote extrémiste : quand on additionne les voix de Le Pen, Mélenchon et des petits partis radicaux, il avoisine les 50 % !”

– Les organisations CGT Spectacle, GREC, Observatoire de la liberté de création, Scam, SNAC, SRF et SPI (…) ont signé l’appel « La Culture contre le Front National » appelant à un rassemblement citoyen le 2 mai à la Cité de la musique.

– Les acteurs Grégori Baquet, Louis Chamack, Eva Darlan, Yvan Le Bolloch et Céline Sallette (…) ont signé l’appel « La Culture contre le Front National » appelant à un rassemblement citoyen des acteurs de la culture et de la création le 2 mai à la Cité de la musique.  

– Simone Bitton, cinéaste, compte parmi les co-signataires de l’appel à « voter Macron pour la République, sans illusions » publié ce mercredi 3 mai 2017, dans le quotidien Libération.

– Eva Darlan, actrice, dans Le Parisien « Je vais voter pour Emmanuel Macron, même s’il défend un libéralisme que je n’aime pas. Je vais voter car je sais qu’avec lui, je pourrai continuer à dire non, à descendre dans la rue manifester lorsque je ne suis pas d’accord. »