FRANCE CRÉATIVE ET LA MISSION EXPORT DES INDUSTRIES CULTURELLES ET CRÉATIVES

Merci de faire parvenir vos idées et vos contributions par email à secretariat@francecreative.fr

ACTUALITÉS

Mercredi dernier se tenait au Quai d’Orsay, en présence du Ministre de l’Europe et des Affaires Etrangères, Jean-Yves Le Drian, le premier comité stratégique sur l’export des Industries Culturelles et Créatives. L’ensemble des filières culturelles y était représenté autour du fédérateur Jean-Noël Tronc, directeur général de la Sacem et de Martin Adjari, directeur général des médias et des institutions culturelles du ministère de la Culture.

 

Cet acte fort permettra de mettre à contribution le réseau culturel et de coopération du ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères au service de trois missions :

 

  • Le renforcement des outils d’évaluation économique et d’attractivité des ICC ;
  • La concertation des organismes de soutien à l’export en vue d’actions communes ;
  • La contribution du secteur créatif à la politique d’aide au développement.

 

La France Créative soutient cette initiative : le poids des Industries Culturelles et Créatives et de leurs exportations dans l’économie française fait du secteur un pilier indispensable au rayonnement économique de la France dans le monde.

Le 23 mai a été lancé, en présence du Ministre de l’Europe et des Affaires Etrangères, Jean-Yves Le Drian, le premier comité stratégique sur l’export des Industries Culturelles et Créatives.

Le rôle du fédérateur et de la mission :

Jean Noel Tronc a été nommé Fédérateur de la mission sur l’export des industries culturelles et créatives, le 23 février dernier. Son rôle :

  • Mieux comprendre la demande internationale en identifiant les opportunités offertes par les marchés étrangers.
  • Coordonner les ICC françaises à l’export en suscitant des actions collectives entre les différentes filières et fédérer les acteurs en se concentrant sur des projets concrets.
  • Promouvoir le modèle français de la propriété intellectuelle au niveau politique pour mettre en place un cadre réglementaire favorable à la création
  • Soutenir la mobilité et le rayonnement des artistes et industries créatives français à l’international et valoriser l’offre et le savoir-faire français sur de grands évènements internationaux.

Un moyen :

la mobilisation des réseaux de l’État à l’étranger (ex : Business France, missions économiques…)

Données chiffrées :

Les ICC ont généré en 2013 un chiffre d’affaires global de 83,6 milliards d’euros.

L’exportation de biens culturels français a, quant à elle, rapporté 2,7 milliards d’euros en 2013.

La promotion des ICC a des répercussions sur d’autres secteurs d’activité dont les retombés économiques sont estimés à 32,5 milliards d’euros.

Ex :

  • Le secteur du jeux vidéo français exportent plus de 80% de sa production.
  • En 2017, pour la quatrième fois en six ans, le cinéma français a réalisé plus d’entrées à l’international (80,5 millions) que sur le marché intérieur.

Filières culturelles représentées :

  • Médias
  • Cinéma
  • Livre
  • Musique
  • Jeu vidéo
  • Architecture
  • Etc… 

Les sources :